top of page
  • Photo du rédacteurAdmin

OPERATION PAPILLON DANS LE BTP

André, chef d’une équipe de 3 poseurs de sol est sur le chantier...

Ils doivent  aujourd'hui appliquer le ragréage.

Il va dans le camion, il cherche les bons bidons et… il ne les trouve pas.

Il appelle son conducteur de travaux. Il laisse un message car ce dernier est en effet en réunion de planning. Un peu énervé, il se pose pour boire un café.

Du coup, il appelle le magasin pour savoir s’il y a des bidons de ragréage. Après confirmation, il monte dans son camion et avertit son équipe.

½ heure après, il récupère les bidons. Le conducteur l’appelle et ils parlent pendant 15 minutes du pourquoi, blablabla…  et repart sur le chantier.



En bilan, 15 minutes de recherche + 15 minutes d’appel et pause + 1 heure de trajet + 15 min de débats avec le conducteur = 1h45 *4 opérationnels (lui et ses 3 compagnons) = 7 heures de perdu, un ETP ! 1400 €

Et on rajoute de l’énervement qui aurait pu engendrer de mettre un autre ragréage (impact qualité), une conduite tendue et donc un risque d’accident, et l’engagement de finir le ragréage dans la journée non atteint avec donc la certitude de ne pouvoir faire la réception avec le client pour le lendemain soir. Il va falloir décaler le rendez-vous avec le client, ce qui a d’ailleurs déjà énervé le conduc.

Et ce n’est pas la première fois ! Ils comptent les derniers aléas de ce type dont ils se souviennent  : 9. Cela reviendrait  donc à 12600€.

«  Un client déçu et notre 13ème mois en berne? … »


Voici une petite histoire ordinaire du quotidien.


Ces histoires ont conduit Lepica à construire un parcours pour répondre aux besoins des dirigeants des entreprises du BTP.

M. BEAUSOL, dirigeant de l'entreprise, contacte LEPICA et est séduit par son approche: la résolution de problèmes réels et d’actualité, l’intelligence collective, le 3 en 1 des experts, le rythme cadencé et des résultats sous 3 mois.

Il intégre le PARCOURS PAPILLON avec 5 autres dirigeants et …


6 mois plus tard.

Il est 7:30, André et son équipe sont au magasin prêts à partir. André signe le standard du magasin (c’est la checklist des besoins qui a été surlignée avec les points de vigilance formalisés par le métreur). Il effectue un contrôle visuel facile de son camion (depuis le 5S, pas de  « vide »), ferme les portes latérales, et ils partent, sereins, sur le chantier. Ils ont en plus sur la porte intérieure les tutos métier pour Kevin, le tout nouvel apprenti.


Dans son bureau, M. BEAUSOL met une dernière touche au mapping de sa vision stratégique. Dans 5 minutes, il accueille ses pairs, dirigeants du même PARCOURS PAPILLON. Ils en profiteront pour partager les retours sur investissements de leurs multiples actions. Il fait beau.

 



Pour en savoir plus sur le PARCOURS PAPILLON.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page